Quel argent de poche pour un étudiant ?

La rentrée est déjà là. Comme chaque année, elle arrive avec de nombreuses dépenses à prévoir chaque mois. Face à ces derniers, votre loyer et vos frais d’inscription représentent la partie la moins importante. En effet, les dépenses quotidiennes et mensuelles peuvent s’avérer énormes. Il est donc judicieux d’avoir une longueur d’avance afin d’y faire face. Pour cela, découvrez dans cet article, les frais à prévoir pour un étudiant.

Combien prévoir pour les dépenses du quotidien et l’alimentation d’un étudiant ?

En dehors du coût de la scolarité, c’est le budget qui pèse le plus dans la balance. D’après la Fédération des Associations Générales des Etudiants (FAGE), il faudra prévoir par mois 600 euros. Plus de 400 euros de ce montant sera alloué au frais alimentaire, vestimentaire et hygiénique. Si on intègre le budget téléphonique et Internet ainsi que les loisirs (livres, spectacle, cinéma) ce montant peut être revu à la hausse.

A découvrir également : Exprimez votre gratitude : Idées de cadeaux de Noël touchants pour votre maîtresse

Pour économiser son budget mensuel, il est recommandé à l’étudiant d’adopter les restaurants universitaires. En outre, il peut aussi se tourner vers les épiceries solidaires comme les agoras et les associations d’aides alimentaires. Au nombre de ces derniers, on distingue : Restos du Coeur, Banques Alimentaires, etc. Notez que les établissements disposent aussi de fonds destinés à fournir de l’aide aux étudiants. Le CROUS est aussi en mesure de fournir une allocation ponctuelle ou annuelle selon la situation de l’étudiant.

A lire en complément : Zoom sur l'excellence éducative au collège Saint Joseph Chantonnay

Combien prévoir pour le transport d’un étudiant ?

Le transport de l’étudiant est aussi un budget très important qu’il faut incorporer à l’argent de poche. Surtout si ce dernier ne réside pas dans les environs de son établissement. La bonne nouvelle est que la majorité des sociétés de transport en commun proposent des tarifs avantageux aux étudiants ou aux jeunes de moins de 26 ans. Selon les villes, les taux de réduction peuvent variés de 24 à 80 %. Ajouté à ses déplacements quotidiens, il faut aussi prévoir les frais pour rejoindre le domicile familial.

D’après la FAGE, l’étudiant dépense en moyenne 100 euros par mois en transport. En cas de difficulté, l’étudiant peut aussi bénéficier à ce niveau d’un accompagnement financier. Pour cela, il doit se tourner vers sa région, son département ou parfois sa ville. Par exemple, l’Auvergne-Rhône-Alpes propose aux jeunes de moins de 26 ans une carte avantage pour tous leurs trajets en transport express régional.

Combien prévoir pour le logement d’un étudiant ?

Le logement est un aspect crucial à prendre en compte lorsqu’il s’agit de prévoir l’argent de poche d’un étudiant. Les frais liés au logement peuvent varier considérablement en fonction de la ville et du type d’hébergement choisi. Que ce soit en résidence universitaire, en colocation ou dans un appartement seul, il faut savoir que dans des villes comme Paris ou Lyon, ces chiffres peuvent atteindre des sommets. Il faut aussi tenir compte des charges telles que l’électricité, le chauffage ou encore internet qui viennent s’ajouter au loyer.

Pour réduire ces dépenses, certains étudiants optent pour une colocation afin de partager les frais avec leurs colocataires. Cela permet souvent de bénéficier d’une plus grande flexibilité financière tout en créant une dynamique sociale enrichissante.

Il existe des aides financières spécifiques destinées aux étudiants pour les aider à supporter le coût élevé du logement. Le gouvernement français propose par exemple l’Aide Personnalisée au Logement (APL) qui peut alléger significativement la charge locative mensuelle.

Combien prévoir pour les loisirs et sorties d’un étudiant ?

Après avoir pris en compte les dépenses liées au logement, vous devez prévoir un budget pour les loisirs et sorties d’un étudiant. Les moments de détente et de divertissement font partie intégrante de la vie étudiante, permettant aux jeunes de se relaxer et de se divertir après les heures passées sur les bancs des amphithéâtres.

Les possibilités sont multiples lorsqu’il s’agit des activités à faire en tant qu’étudiant. Que ce soit aller au cinéma, participer à des soirées entre amis, visiter des musées ou pratiquer un sport dans une salle spécialisée, ces plaisirs nécessitent bien souvent une somme d’argent conséquente. Il est donc primordial que l’étudiant établisse dès le départ une estimation réaliste du montant qu’il souhaite allouer à ses loisirs.

Cela ne signifie pas pour autant que l’on doive se priver complètement ! Il existe plusieurs astuces permettant aux étudiants d’économiser tout en profitant pleinement de leurs activités favorites. Par exemple, ils peuvent opter pour les cartons d’invitations qui offrent parfois des réductions intéressantes sur certaines sorties culturelles ou événements sportifs.

Nombreux sont les lieux culturels qui proposent des tarifs préférentiels pour les étudiants tels que les cinémas avec leur fameuse carte UGC illimitée ou encore certains musées qui offrent l’accès gratuit ou à moindre coût aux apprentis intellectuels avides d’enrichir leurs connaissances artistiques et historiques.

N’oublions pas le pouvoir incontestable des soirées étudiantes et de la vie associative. Les associations proposent souvent des événements à prix réduits ou même gratuits pour les membres inscrits. C’est l’occasion idéale de rencontrer d’autres étudiants et de créer un réseau social riche, tout en respectant son budget.

Vous devez allouer un budget pour leur argent de poche pour les loisirs et sorties. Toutefois, vous devez profiter pleinement de leur expérience universitaire sans se ruiner.

ARTICLES LIÉS