Pourquoi le bébé rejette-t-il le lait ?

Les régurgitations et reflux gastriques sont courants chez les nouveau-nés. Ces rejets de petites ou de grandes quantités de lait surviennent généralement soit juste après la tétée ou le biberon soit quelques instants plus tard et durent les premiers mois de la vie de l’enfant. Voir votre bébé fait ressortir son lait peut être inquiétant. Pourtant cela peut être dû à des motifs bénins tout comme il peut nécessiter une intervention médicale. Voici quelques causes possibles des rejets de lait d’un bébé.

Le reflux gastro-œsophagien

Le bébé rejette le lait lorsqu’après la tétée ou le biberon, le contenu de son estomac remonte vers l’œsophage. C’est un phénomène normal et généralement fréquent chez les nourrissons (4 à 6 mois) en raison de l’immaturité de leur système digestif. Il survient généralement juste après ou un peu plus tard après la tétée ou le biberon. L’anneau valve (cardia) n’est pas encore assez entrainé et peut laisser remonter les aliments de l’estomac à la bouche du bébé. Cela ne cause normalement aucune douleur et n’entrave pas la croissance de l’enfant.

A lire également : Quand la billetterie des Vieilles Charrues 2023 est-elle ouverte ?

Si ce n’est pas le cas pour votre bébé, il va falloir consulter votre médecin. Faites de même si le mélange de salive et de lait que rejette votre bébé est marqué de sang. Alors que certains nourrissons ne régurgitent qu’occasionnellement, d’autres le font plus fréquemment. Les régurgitations diminuent et disparaissent au fur à mesure que l’enfant grandit.

Le bébé a mal digéré le lait

Il peut arriver que votre bébé boive une quantité de lait supérieure à la taille de son petit estomac lors de la tétée ou du biberon. Son organisme peut alors expulser le surplus naturellement sans créer d’inconfort ou de problèmes de santé. Le bébé peut régurgiter plus régulièrement lorsqu’il n’est pas nourri à des heures régulières ou de manière convenable. En fonction de son âge, le bébé doit être nourri avec une tétine d’un débit donné.

A lire également : Comment convaincre votre mari de divorcer ?

Aussi, la présence de grumeaux dans le lait peut favoriser son indigestion et causer son rejet par le bébé. C’est pourquoi il est important de bien remuer le mélange avant de le donner à ce dernier. Outre cela, une couche trop serrée ou pleine peut compresser l’abdomen du bébé et provoquer les régurgitations. Évitez de faire pression sur le ventre du bébé surtout durant les minutes qui suivent la prise du repas.

Le bébé ne supporte pas son lait

Les régurgitations de votre bébé peuvent être le signe qu’il ne supporte pas son lait ou qu’il ne le digère pas bien. Dans ces cas, il régurgite plus fréquemment et rejette de plus grandes quantités de lait. Les rejets dus à une intolérance au lait peuvent faire souffrir le bébé. Ils sont plus fréquents lorsque le nourrisson est nourri à partir d’une préparation de lait infantile. Après avoir consulté le pédiatre pour en avoir le cœur net, vous pourrez changer le lait de votre enfant selon les recommandations du soignant.

Le bébé n’a pas fait son rot

Il est important que le bébé fasse son rot pour évacuer l’excès de lait avalé durant la tétée ou le biberon. Il peut le faire au milieu ou à la fin du repas. Si le rot n’a pas lieu, il y a plus de chance que l’enfant rejette une partie du lait qu’il a consommé. Il est recommandé de lui faire faire son rot pour faciliter la digestion. Pour ce faire, vous devez le maintenir dans certaines positions (position verticale sur l’épaule, assis sur les genoux, position inclinée à 30 °, etc.) après son alimentation.

Les cas d’infections ou de maladies

Les rejets de lait sous forme de vomissure en jet par votre bébé peuvent signaler un souci de santé. Il peut s’agir d’une allergie aux composants de son lait. Les cas les plus fréquents concernent les allergies aux protéines de lait de vache. Il va falloir consulter un pédiatre et changer son lait ou la formule de sa préparation infantile.

Les vomissements abondants ou en jet de lait peuvent aussi signaler des anomalies anatomiques tels que la sténose du pylore. Ce trouble gastro-intestinal est lié au rétrécissement de la valve à la sortie de l’estomac. Ces rejets peuvent aussi être le symptôme d’une infection virale du ventre ou de l’estomac du bébé. Il est recommandé de consulter aussitôt un médecin pour un diagnostic afin que le bébé soit pris en charge le plus tôt possible.

ARTICLES LIÉS